marbre. polo ralph lauren homme

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Outre unecuriosité si raisonnable, on en connaîtrait bien mieux les mœurs dutemps et le génie des monarques, celui de leurs maîtresses et de leursministres, de leurs favoris, de ceux qui les ont le plus approchés, etles adresses qui ont été employées pour les gouverner ou pour arriveraux divers buts qu’on s’est proposés. Si ces choses doivent passer pourcurieuses, et même pour instructives dans tous les règnes, à plus forteraison d’un règne aussi long et aussi rempli que l’a été celui de LouisXIV, et d’un personnage unique dans la monarchie depuis qu’elle estconnue, qui a, trente-deux ans durant, revêtu ceux de confidente, demaîtresse, d’épouse, de ministre, et de toute-puissante, après avoir étési longuement néant, et, comme on dit, avoir si longtemps et sipubliquement rôti le balai.» Ces réflexions de Saint-Simon peuventégalement s’appliquer aux recherches des lieux habités par les mêmespersonnages, et en particulier à Versailles, cette magnifique créationde Louis XIV; on voudrait pouvoir connaître l’histoire de chacune deschambres de ce palais, surtout de ces petits appartements, dans lesquelson vit l’amour, la jalousie, l’ambition, la haine, toutes les plusmauvaises passions du cœur humain s’agiter si longtemps pour donner lespectacle de ces élévations et de ces chutes de favoris et de maîtressesqui ont eu tant d’influence sur les destinées de la France dans ledernier siècle. Malheureusement le château de Versailles a subi denombreux changements depuis Louis XIV jusqu’à nos jours, et il estdifficile de se reconnaître au milieu de toutes ces transformations.L’un des appartements que l’on désire généralement le plus connaître, etsur lequel il y a eu jusqu’à ce jour le plus d’obscurité, est celui demadame de Maintenon, de cette femme extraordinaire qui, de la positionla plus humble, s’éleva jusqu’au titre d’épouse du roi, et gouvernapendant plus de trente ans et le monarque et le royaume.Nous avons étudié avec attention ce point de l’histoire du château deVersailles, comparé avec soin les divers documents qui peuventl’éclairer, et nous croyons pouvoir établir d’une manière positivel’emplacement de cet appartement.L’opinion, aujourd’hui la plus répandue, est que cet appartementoccupait quelques pièces situées derrière les petits appartements duroi, dans l’aile nord de la cour de marbre. polo ralph lauren homme
C’est cette opinion que M.Vatout a adoptée dans son livre du Palais de Versailles; elle paraîtavoir été suivie dans la réparation de cette partie du château,puisqu’on y signale plusieurs pièces comme ayant appartenu àl’appartement de madame de Maintenon, et que Louis-Philippe y a faitplacer le portrait de cette femme célèbre. Voici, du reste, ce que ditM. Vatout:SALLE DU DÉJEUNER.«Louis XVI avait l’habitude de déjeuner dans cette pièce avant de partirpour la chasse. Il y laissait entrer, pour les caresser, quatre chiensfavoris qu’il aimait tant, que, dans la crainte de trop les fatiguer,les pages avaient ordre de les conduire en voiture à la chasse.»Louis-Philippe avait l’habitude de s’y reposer lorsqu’il allait visiteret suivre les travaux du Musée national de Versailles. chemise ralph lauren homme »Cette pièce, éclairée sur la cour des Cerfs, faisait autrefois partiedu petit appartement de madame de Maintenon. «Cet appartement, ditSaint-Simon, était au haut du grand escalier, de plain-pied avecl’appartement du roi[45].»Nous verrons plus tard où Saint-Simon plaçait cet appartement, et noussommes encore étonné, après la description si claire qu’il en donne, queM. Vatout ait pu l’indiquer dans ce lieu.«La destruction de ce grand escalier, ajoute M. Vatout, et les nombreuxchangements opérés par Louis XV dans cette partie intérieure du palais,ne permettent plus aujourd’hui que d’indiquer l’emplacement du logementoccupé par cette femme célèbre. Ce qu’il y a de certain, c’est que lapièce qu’on appelle aujourd’hui Salle du déjeuner faisait partie dusalon par lequel le roi passait, en sortant de la salle à manger, pourse rendre dans le cabinet de madame de Maintenon. polo ralph lauren pas cher
La petite galerieMignard, avec ses deux salons, pouvait offrir à cet appartement debrillants accessoires, lorsqu’on y faisait de la musique ou qu’on yjouait la comédie.»Cette description ne laisse aucun doute, et l’on voit que M. Vatoutplace l’appartement de madame de Maintenon au haut du grand escalierdes ambassadeurs[46], entre les grands et les petits appartements duroi, tandis que sa place véritable, comme on va le voir, était dans lapartie opposée, c’est-à-dire au haut de l’escalier de marbre, et du côtédes appartements de la reine.Mais avant d’aller plus loin, et pour bien comprendre ce que nous allonsdire, il est nécessaire de jeter un coup d’œil sur la distribution desappartements du château à l’époque de Louis XIV.En 1671, André Félibien, historiographe des bâtiments du roi, publiaune description de Versailles et des embellissements que Louis XIV yfaisait exécuter. Les agrandissements successifs opérés dans le palais,et les nouveaux arrangements nécessités par le séjour du roi,déterminèrent Félibien des Avaux, son fils et son successeur dansl’emploi d’historiographe des bâtiments, à faire paraître une nouvelledescription de Versailles. C’est cette nouvelle description, publiée enl’année 1703, qui va nous servir.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »